Une femme âgée souffrant d'Alzheimer.
Face à la solitude et à l'isolement des malades d'Alzheimer, le rôle des aidants est fondamental. ©Pixabay/Julita

On dénombre 1,2 million de Français atteints par la maladie d’Alzheimer. Alors que la recherche s’active à trouver des traitements thérapeutiques efficaces contre ce fléau incurable, il existe des solutions simples à mettre en place pour soulager le quotidien des malades et de ceux qui les accompagnent au quotidien. Le point dans cet article proposé par l’un de nos partenaires santé.

La maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui pas moins de 1,2 million de malades en France. C’est une maladie dégénérative et progressive. Elle commence doucement par provoquer des troubles du comportement et de l’humeur qui viennent affecter l’autonomie du malade. Malheureusement, la maladie d’Alzheimer est incurable et entraîne une dépendance partielle ou totale.

Aujourd’hui, il n’existe toujours pas de solution miracle, mais la médecine et les connaissances sur la maladie et la recherche avancent de jour en jour. Il est ainsi primordial de trouver des solutions pour améliorer le quotidien du malade ainsi que celui de son aidant, car s’occuper tous les jours d’une personne dépendante avec des troubles comportementaux est aussi une lourde responsabilité.

Quelles solutions pour apaiser le quotidien du malade et de l’aidant ?

Baisse de motricité, troubles de mémoire et de langage, sautes d’humeur … Telles sont les différentes manifestations de la maladie d’Alzheimer. Le patient n’arrive plus à se repérer ni dans le temps ni dans l’espace. Il finit par être en perte d’autonomie. L’assistance d’un aidant est alors indispensable afin de le soutenir, de le soigner et de l’aider dans toutes les tâches quotidiennes. 

Afin que l’aidant ne sente pas seul face à sa lourde responsabilité, il peut se faire aider. Plusieurs choix sont possibles: 

  • Se faire accompagner par des associations telle que l’association Alzheimer France. 
  • Prendre des aides à domicile pour assurer le ménage, les courses, le jardinage voire la garde de nuit afin que l’aidant puisse également se reposer.
  • Aménager le domicile afin de sécuriser le patient contre les chutes et les accidents divers ainsi que pour l’aider à se repérer.
  • Installer une solution de téléassistance afin de rassurer le malade et d’avoir une surveillance à distance. Cette solution permet de s’équiper en montre ou collier géolocalisable, pratique pour les personnes confuses .

Le site Altivie regroupe les différents services à destination des personnes âgées dépendantes comme celles atteintes d’Alzheimer et de Parkinson. 

Comment aménager le domicile d’une personne atteinte d’ Alzheimer ?

Pour améliorer le confort de la personne et rassurer son aidant, il est primordial d’adapter son logement pour maintenir ses habitudes de vie et ne pas troubler ses repères. Il est essentiel d’assurer la meilleure organisation possible pour maintenir sa qualité de vie.

La salle de bain

L’aménagement de la salle de bain est essentiel lors de l’apparition de la maladie. En effet, la salle de bain est une pièce dangereuse qui peut entraîner des chutes. Il est donc indispensable d’assurer cette pièce pour éviter des complications. Les différents types de matériel médical utilisable pour assurer la sécurité du malade sont : la barre d’appui, le tapis antidérapant, la chaise de douche, le rehausseur WC ainsi que le tabouret de douche.

La chambre 

Pour assurer le meilleur confort possible du malade, il existe différentes catégories de produits pour rendre la chambre plus accessible et ergonomique. Si la personne présente des confusions, perte de repère la nuit…, il est recommandé de s’équiper d’un lit médicalisé pour personne confuse. Cela permettra à l’aidant de dormir sereinement et au proche d’être en sécurité grâce aux barrières incluses qui empêcheront les chutes. Le matelas anti-escarre est également un plus pour assurer un bon maintien du corps et un confort supplémentaire. Pour finir, il est possible aussi d’opter pour une table de lit. Celle-ci est facilement adaptable et permet d’avoir les objets (livre,ordinateur, tablette…) à portée de main.

La cuisine

Pour faciliter les repas, certains produits permettent de garder au maximum l’autonomie de la personne ayant la maladie Alzheimer. En effet, il est établi que les mouvements peuvent devenir difficiles et moins précis. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser du matériel adapté. Pour des découpes plus précises en cuisine, l’aide à la découpe est un produit facile à utiliser pour permettre d’éviter des coupures. L’ouvre boîte permet également d’aider la personne dans son quotidien.

Les aides cognitives

Pour finir, les aides cognitives sont indispensables pour une personne atteinte d’Alzheimer. Ces aides permettent au malade et à la famille d’être rassurés. Il existe par exemple une horloge parlante pour permettre d’avoir une idée du temps en cas de doute. Mais également le pack de télésurveillance qui permet à la famille d’être en interaction et de surveiller de loin leur proche chez lui.

Cet article est proposé par l’un de nos partenaires santé : Altivie, spécialiste du bien vivre à domicile.

À SAVOIR

On estime à 2 millions le nombre d’aidants en France. Deux tiers des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer vivent en effet domicile. Leur âge moyen est de 55 ans. Plus de la moitié des aidants (56%) sont des femmes et 60% ont une activité professionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici