Une femme souffrant du soleil et de la chaleur, victime d'une insolation.
L'insolation, une augmentation de la température de votre corps à ne pas négliger. ©Freepik

Plage, pique-nique, piscine : ces activités sont vos préférées durant l’été. Ce que vous aimez d’autant plus, c’est le beau soleil qui les accompagne. Pourtant, vous ne pensez pas toujours à vous protéger et cela cause des dégâts. En cas d’insolation, réagissez !

L’été bat son plein, et avec lui un risque accru d’insolation. Les grandes chaleurs, en effet, sont propices à de nombreux dangers, de la déshydratation au coup de chaud en passant par le coup de soleil et… l’insolation.

L’insolation est un excès de chaleur lorsqu’une personne s’est exposée aux rayons du soleil. 37 degrés est la température thermique moyenne de votre corps. En cas d’insolation, votre organisme ne parvient plus à réguler sa température. La température du corps augmente, vous faites alors ce que l’on appelle de l’hyperthermie.
Elle touche particulièrement les plus fragiles, à savoir les jeunes enfants et les personnes âgées.

Comment éviter l’insolation ?

  •  Votre front et votre nuque doivent régulièrement être mouillés.
  •  Protégez votre tête, avec une casquette ou un chapeau.
  •  Ne pratiquez pas d’activité sportive trop intense en plein soleil.
  • Portez des vêtements légers, ni trop étroits ou trop foncés.
  •  Ne vous exposez pas au soleil aux heures les plus chaudes, c’est-à-dire entre 12h et 16h.
  •  Buvez sans modération.

Comment savoir que l’on a une insolation ?

On ne remarque pas forcément que notre état physique change. Nombreux sont ceux qui, en cas d’insolation, sous-estiment leur mal.
Vous devez faire attention (et vous hydrater !) en cas d’apparition des symptômes suivants :

  •  votre langue et vos lèvres sont sèches
  •  une grande sensation de soif vous gagne
  •  vous êtes dans un état de somnolence
  •  vous avez des crampes

Si les symptômes deviennent plus graves, alertez dès lors les urgences, au 15 ou au 18 :

  •  en cas de nausées
  •  en cas de maux de tête
  •  en cas de fièvre

Que faire en attendant les services d’urgences ?

  •  Placer la victime dans un lieu ombragé ou une pièce fraîche
  •  Lui faire lui boire de l’eau par petites gorgées
  •  Humidifiez sa peau avec un mouchoir ou avec un tissu en coton propre, voire avec un brumisateur.
  •  Si vous en avez la possibilité, faites lui prendre une douche. Attention, la douche ne doit pas être trop froide, au risque d’un choc thermique !
  •  Si elle est inconsciente, mettez la personne sur le côté en position latérale de sécurité

À SAVOIR

Il ne faut pas confondre insolation et coup de chaleur. L’insolation est un cas particulier d’hyperthermie. Elle survient après une exposition prolongée au soleil, tandis que le coup de chaleur est dû à une température élevée. On parle de coup de chaleur lorsque la température du corps est égale ou est supérieure à 40 degrés : l’insolation est donc une forme d’hyperthermie plus légère que le coup de chaleur, qui est une urgence médicale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici