Une femme se bouche le nez à cause de son allergie au pollen contenu dans le bouquet.
En France, environ 20% des enfants de 9 ans et plus et 30% des adultes souffrent d'allergies aux pollens. © Freepik

À l’occasion de la semaine mondiale de l’allergie, la RNSA continue d’alerter sur un “risque élevé” d’allergies aux pollens de graminées dans la région. Le Dr. Patrick Ajzenberg, allergologue à Lyon, aborde cette pathologie qui affecte un quart de la population française sur le plateau de l’émission Votre Santé (BFM Lyon).

En France, environ 20% des enfants âgés de 9 ans et plus et 30% des adultes sont affectés par des allergies aux pollens, une tendance à la hausse observée dans tous les pays industrialisés. Parmi les allergènes polliniques les plus courants, on trouve ceux des graminées (comme le pollen de blé), des arbres (comme le pollen de bouleau) et des herbacées (comme l’ambroisie). Le Dr Patrick Ajzenberg, allergologue dans le deuxième arrondissement de Lyon, nous en dit plus sur cette pathologie.

Oui, nous constatons une augmentation significative des patients allergiques aux pollens de graminées. Beaucoup reviennent avec des symptômes récurrents, et nous recevons également un nombre croissant d’appels et de demandes de rendez-vous. Nous sommes vraiment submergés.

Pour toute consultation, nos disponibilités sont étendues à plusieurs mois d’attente. Nos prochains créneaux disponibles sont probablement en janvier ou février.

Oui, le nombre de personnes allergiques augmente dans toutes les tranches d’âge. Nous constatons une augmentation des allergies non seulement aux graminées, mais aussi à d’autres pollens comme l’ambroisie, dont le taux d’allergiques a pratiquement doublé en cinq ans.

De plus, nous observons de plus en plus d’enfants âgés de quatre ou cinq ans présentant des allergies aux pollens. Cette tendance se manifeste beaucoup plus tôt qu’auparavant.

L’année dernière, la saison était très intense. Cette année, à cause des pluies intermittentes, nous avons eu des pics de pollens entrecoupés de rémissions. Ce n’était peut-être pas aussi pire que l’année dernière, mais il y a eu des périodes très sévères.

Le “rhume des foins” est une expression ancienne qui désignait les allergies pendant la saison des moissons, principalement en avril et mai. Aujourd’hui, les allergies aux pollens peuvent survenir de janvier à octobre, particulièrement dans la région lyonnaise.

Les principaux symptômes incluent la rhinite (nez qui coule, éternuements, obstruction nasale), la conjonctivite (brûlures oculaires, larmoiements), les démangeaisons de la gorge et des conduits auditifs. Parfois, on constate également des cas d’asthme avec des difficultés respiratoires.

Oui, il est assez courant d’observer de nouveaux cas d’allergies, comme le rhume des foins, chez les personnes âgées de 20 à 40 ans. Néanmoins, beaucoup voient leurs symptômes diminuer avec l’âge.

Il y a trois approches : l’éviction (éviter les pollens, se protéger), les traitements symptomatiques (antihistaminiques, corticoïdes locaux), et la désensibilisation, qui agit comme une vaccination contre les pollens.

La dernière méthode reste la plus recommandée contre les allergies aux pollens, telles que celles aux graminées ou à l’ambroisie. Les formes modernes de désensibilisation, comme les comprimés, sont pratiques et donnent de bons résultats, surtout lorsqu’elles sont bien ciblées et suivies régulièrement.

Oui, plus tôt on commence, mieux c’est, car les jeunes allergiques peuvent développer de nouvelles allergies avec le temps. Il est crucial de cibler la désensibilisation sur l’allergène principal.

Retrouvez Pascal Auclair chaque mardi sur le plateau de BFMTV pour parler de votre santé. © PA

À SAVOIR

Certains aliments aident à réduire les allergies au pollen : les fruits riches en vitamine C, les aliments contenant de la quercétine (pommes), les poissons gras riches en oméga-3, les probiotiques des aliments fermentés, ainsi que le curcuma et l’ail. Le miel local peut aussi aider à la désensibilisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici