Une femme qui se fait injecter de la radiesse au niveau des rides de la marionnette.
Si vous avez recours à des injections de Radiesse, assurez-vous que le médecin et la clinique soient certifiés ! © Adobe-Stock

La quête de jeunesse éternelle et de raffermissement cutané sans chirurgie esthétique a mené à l’émergence de nombreuses alternatives. Parmi celles-ci, la Radiesse se distingue comme une option moins superficielle que le Botox ou l’acide hyaluronique, s’inscrivant ainsi dans une tendance recherchée. Mais qu’est-ce que la Radiesse exactement ? Ces injections comportent-elles des risques ? Éléments de réponse, avec le concours du Dr Baptiste Pinatel, chirurgien esthétique en Haute-Savoie.

De nombreuses méthodes de remodelage du visage existent, sans avoir recours à la chirurgie esthétique. La Radiesse est l’une de ces alternatives. Bien que le Botox et l’acide hyaluronique soient les deux méthodes phares de la médecine esthétique, la Radiesse se veut moins superficielle et rentre dans la tendance. Mais cette pratique est-elle réellement sans danger ? Est-elle plus ou moins sûre que les autres alternatives ? Le point avec le Dr Baptiste Pinatel, chirurgien esthétique à Annecy (Haute-Savoie)

Qu’est-ce que c’est ?

La Radiesse est un micro-implant injectable. La substance est composée de microsphère d’hydroxyapatite de calcium mélangé à un gel aqueux. Cette formule, une fois injectée, va stimuler la production de collagène et d’élastine. Ces deux protéines participent à la tonicité et l’élasticité de la peau.

Pourquoi avoir recours à des injections de Radiesse ? 

Le collagène et l’élastine sont produites naturellement et de manière constante jusqu’à 30 ans. Au-delà, la production de ces deux protéines régresse et laisse apparaitre un relâchement de la peau. 

Les injections de Radiesse agissent donc sur cette production de protéines pour ralentir le vieillissement du visage et l’accroissement des rides et ridules. Toutefois, les injections ne modifient pas les volume du visage comme peut le faire l’acide hyaluronique. L’objectif des injections de Radiesse est de donner une tonicité à la peau. 

Mais attention, il ne s’agit pas d’un remède miracle contre le vieillissement. Les changements apportés par ces injections sont très naturels et ne sont pas toujours très flagrants.

Comment se passent les injections ?

Les injections durent environ trente minutes et sont presque indolores. C’est pour cela qu’il n’y a pas d’anesthésie à prévoir pour ce genre d’intervention. Néanmoins, pour les plus sensibles, il est possible d’appliquer un gel anesthésique local pour ne pas « subir » la séance.

Le produit peut être injecté dans les pommettes, les sillons nasogéniens, les plis d’amertumes ou encore les joues. Les premiers effets sont visibles après quelques jours et durent entre 12 et 18 mois.

Les dangers des injections de Radiesse

Comme toute modification corporelle et amélioration esthétique, les injections de Radiesse comportent plusieurs risques. Selon les types de peau ou encore les antécédents de santé, les effets secondaires peuvent varier. Dans la plupart des cas, ce ne sont que de simples rougeurs sur les zones injectées. Mais dans certains cas plus rares, on peut observer :

  • Des démangeaisons, des éruptions cutanées résolutives
  • Des granulomes
  • Des rougeurs excessives de la peau du visage

Il existe aussi quelques contre-indications à respecter absolument.

Contre-indications temporaires :  les injections ne font pas bon ménage avec la grossesse ou l’allaitement. De même si vous avez une quelconque infection ou inflammation, les injections de Radiesse sont à éviter. 

Contre-indications à vie : en cas de maladies auto immunes, il est formellement interdit d’avoir recours aux injections de Radiesse.

À SAVOIR

Suite à des études réalisées sous Imageries médicales, il a été observé que les injections de Radiesse se biodégradent complétement au bout de deux ans et demi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici