Une cigarette électronique : le e-liquide peut-il être une aide à l'arrêt du tabac.
La cigarette électronique et le e-liquide qu'elle contient sont utilisés comme moyens de sevrage. ©DR

L’arrêt du tabac représente un défi de taille pour de nombreuses personnes. Face aux dangers bien documentés du tabagisme, plusieurs méthodes ont été mises en avant pour faciliter le sevrage. Parmi celles-ci, la cigarette électronique et son e-liquide jouent un rôle prééminent.

La composition du e-liquide

Propylène glycol et glycérol

Le e-liquide pour cigarette électronique est principalement composé de deux ingrédients majeurs : le propylène glycol (PG) et le glycérol (VG). Ces substances servent de base pour transporter les arômes et la nicotine jusqu’à l’utilisateur :

  • Propylène glycol (PG)  : ce composant est connu pour sa capacité à produire un hit en gorge similaire à celui ressenti avec une cigarette traditionnelle. Il a également des propriétés hydrophiles, ce qui signifie qu’il retient l’humidité et contribue ainsi à une production modérée de vapeur.
  • Glycérol (VG)  : substance plus épaisse que le PG, le VG favorise une vapeur dense et volumineuse. Cela rend chaque inhalation plus agréable pour ceux qui cherchent une expérience sensorielle complète.

Arômes

Les arômes sont une autre composante clé du e liquide. Ils permettent de personnaliser l’expérience de vapotage et peuvent être très variés, allant des goûts fruités aux saveurs plus complexes comme le café ou même des saveurs rappelant des cocktails populaires. Les préférences individuelles jouent ici un rôle majeur, car un arôme agréable peut fortement contribuer au succès de l’arrêt du tabac.

Nicotines et variations

Contrairement aux cigarettes classiques, le dosage de nicotine dans un e liquide peut être ajusté selon les besoins individuels. Cette flexibilité permet de réduire progressivement la consommation de nicotine :

  1. Faible concentration : idéale pour ceux qui commencent leur sevrage. Les concentrations faibles varient généralement entre 3 mg/ml et 6 mg/ml.
  2. Moyenne concentration : adaptée pour ceux ayant une dépendance modérée. Les liquides avec une concentration moyenne oscillent entre 9 mg/ml et 12 mg/ml.
  3. Forte concentration : convenable pour les gros fumeurs cherchant une alternative immédiate. Les produits avec une forte concentration peuvent aller jusqu’à 20 mg/ml.

Cette souplesse permet donc un sevrage nicotine contrôlé et progressif, réduisant ainsi les symptômes de manque.

À SAVOIR

Cet article est un publireportage proposé par l’un de nos partenaires santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici