Une femme allergique se bouche le nez en présence du pollen des fleurs devant elle.
Selon l'OMS, d'ici 2050, on estime que près de la moitié de la population mondiale pourrait être affectée par au moins une maladie allergique. © Freepik

L’allergie est la quatrième maladie la plus répandue dans le monde. En France, ce dérèglement immunitaire concerne près d’un français sur trois; un phénomène exponentiel qui a vu le nombre de cas doubler en vingt ans. Pour traiter efficacement les manifestations allergiques, les spécialistes prescrivent généralement des médicaments antihistaminiques, mais saviez-vous qu’il existe aussi des solutions naturelles ?

L’histamine est une molécule biologique naturelle que le corps libère en cas de réaction allergique. Ainsi, on parle d’antihistaminique pour désigner un médicament qui atténue les effets de cette substance chimique, soulageant ainsi les allergies. Bien que la plupart soient des solutions médicamenteuses, il existe également des aliments contenant des antihistaminiques naturels efficaces.

Si les allergies touchent plus de 20 millions de personnes en France, c’est parce que n’importe qui peut en être affecté, et ce, n’importe où et à n’importe quel moment de sa vie. Dans de rares cas, une prédisposition génétique peut influer sur nos réactions. En outre, les allergènes, les substances responsables de ces réactions, sont présents partout.

  • Allergies trophallergènes ou alimentaires : Ce type d’allergie se déclenche lors de l’ingestion d’un aliment. Les coupables sont nombreux, mais parmi les plus récurrents, on retrouve le lait, les œufs, la moutarde, le soja, l’arachide et les crustacés.
  • Allergies pneumallergènes ou respiratoire : il est question d’allergènes qui pénètrent dans le corps par voie aérienne. Sa manifestation la plus courante est souvent la rhinite (ou rhume des foins). Parmi les allergènes les plus répandus, on retrouve les acariens, les pollens, les poils d’animaux et les moisissures. 
  • Allergies de contact : contrairement aux autres types d’allergie, ceux-ci déclenchent une réaction immunitaire exagérée au niveau de la peau, tels que l’eczéma ou l’urticaire. Les plus courants restent les métaux, comme le sulfate de nickel, les cosmétiques, les parfums et les végétaux.

Pour la plupart de la population, ces réactions ne sont pas nocives, mais certaines peuvent être plus graves voire mortelles, comme l’œdème de Quincke. On parle alors d’allergie anaphylactique.

Les antihistaminiques naturels peuvent présenter des avantages par rapport aux médicaments traditionnels sur ordonnance, tels qu’une réduction des effets secondaires indésirables et une meilleure tolérance. Voici une liste non exhaustive des aliments antihistaminiques les plus efficaces :

  • La spiruline : cette micro-algue est particulièrement efficace contre le rhume des foins.
  • Le plantain lancéolé : cette plante aux feuilles comestibles possède des propriétés anti-allergiques, notamment contre celles causées par le pollen.
  • L’ananas :  ce fruit délicieux, contient une enzyme qui apaise les irritations allergiques causées par la sinusite et le rhume des foins. Il est également riche en vitamine C, bénéfique pour le système immunitaire.
  • Les huiles essentielles : s’il est conseillé de les utiliser avec précaution, certaines huiles essentielles peuvent soulager les symptômes des allergies. Parmi les plus efficaces, on retrouve : 
  1. L’huile essentielle d’estragon contre le rhume des foins
  2. L’huile essentielle de tanaisie annuelle contre les réactions cutanée ou l’urticaire
  3. L’huile essentielle de camomille romaine contre les allergies respiratoires 
  • L’ortie : un remède de grand-mère efficace contre les allergies printanières telles que la conjonctivite ou l’asthme.
  • Le thé : ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires peuvent atténuer certains symptômes des allergies. De plus, la théanine, un acide aminé contenu dans le thé, a des vertus relaxantes et peut réduire le stress. 
  1. Le thé vert contre les poils d’animaux, la poussière et le pollen
  2. Le ginkgo biloba contre les éternuements chroniques et les démangeaisons
  3. La menthe poivrée contre la congestion nasale
  4. La tisane de mélisse contre les maux de têtes 
  • La quercétine : ce complément alimentaire antihistaminique est présent dans de nombreux aliments d’origine végétale comme l’oignon rouge, la pomme, le citron et le brocoli. 
  • Le bourgeon de cassis : cette plante peut être un puissant remède contre les symptômes inflammatoires tels que les écoulements nasaux et les démangeaisons. 

Chaque système immunitaire est unique et réagit différemment à différents types d’allergies. Les antihistaminiques naturels peuvent ne pas convenir à votre corps mais être adaptés à d’autres. Certains nutriments peuvent même présenter eux-mêmes des allergènes. Nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé ou un naturopathe avant de vous lancer.

À SAVOIR

Pour compléter une alimentation antihistaminique, la vitamine C et le magnésium sont également efficaces contre les allergies. La vitamine C se trouve dans certains fruits comme la cerise acérola, la pomme de cajou, la goyave, l’orange et le citron, tandis que le magnésium est contenu dans les fruits secs, le cacao ou encore les fruits de mer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici