Un chien et un chat sont assis l'un sur l'autre. Une loupe, sur le côté, révèle la présence d'un parasite.
Ces parasites peuvent transmettre diverses maladies graves, telles que la maladie de Lyme et l'anaplasmose, à ces animaux. © Freepik

Les tiques, en tant qu’arachnides, se fixent à la peau des animaux où elles se nourrissent de leur sang. Ces parasites provoquent ainsi de sérieux problèmes de santé. Heureusement, des solutions efficaces existent pour les combattre et protéger nos compagnons à quatre pattes. Comment prévenir les risques d’infection ? Quels sont les antiparasitaires naturels ? Comment traiter une infection ? Nous vous fournissons toutes les réponses.

Tout comme les puces, les tiques infestent les chiens et les chats par contact direct avec d’autres animaux porteurs, par des environnements infestés ou par des zones extérieures. On les retrouve généralement dans des zones boisées, des hautes herbes, des buissons ou même dans les jardins. Pour prévenir les risques d’infection, un traitement régulier avec des produits antiparasitaires est nécessaire. Le maintien d’un environnement propre est également un facteur essentiel. On vous éclaire.

Les tiques possèdent des pattes munies de crochets et de griffes qui leur permettent de s’accrocher fermement à la peau de nos compagnons à fourrure pour se nourrir de leur sang. Parmi les maladies transmises par ces minuscules insectes, les plus fréquentes sont les suivantes :

Ces pathologies peuvent provoquer une multitude de symptômes graves, tels que de la fièvre, des douleurs articulaires et l’anémie, qui affecte également les jeunes enfants. Dans de rares cas, on peut également observer des problèmes cardiaques et neurologiques.

La première étape pour lutter contre les tiques est de procéder à des vérifications régulières et de traiter votre animal aussi souvent que nécessaire. Voici quelques astuces :

  • Produit antiparasitaire : traitez votre animal régulièrement avec un antiparasitaire adapté, que ce soit sous forme de pipette, de collier ou de comprimé.
  • Peigne anti-puces : passez régulièrement le pelage de votre animal avec un peigne anti-puces pour éliminer les parasites et leurs œufs.
  • Une maison propre : maintenez votre maison propre et aspirez régulièrement.
  • Attention aux hautes herbes : si vous avez un jardin, débarrassez-vous des feuilles mortes et des herbes hautes. Ce sont des lieux de prédilection pour les tiques.

En plus de ces mesures préventives, il existe des solutions naturelles pour protéger vos animaux des tiques. En voici les meilleurs exemples :

  • La terre de diatomée : une poudre abrasive qui peut tuer ces parasites en déshydratant leur corps. Vous pouvez l’appliquer sur le pelage de votre animal ou en saupoudrer dans votre maison.
  • Les huiles essentielles : Lavande, citronnelle, eucalyptus… ces huiles ont de grandes vertus sanitaires, y compris pour repousser les tiques. Vous pouvez diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’eau et l’appliquer sur le pelage de votre animal ou même en diffuser dans votre maison.
  • Le vinaigre de cidre : mélangez du vinaigre de cidre avec de l’eau et appliquez sur le pelage de votre animal.
  • La tisane de camomille : Faire chauffer une tasse de camomille ne sert pas seulement à favoriser votre sommeil. Une fois refroidie, appliquez l’infusion sur un chiffon propre et frottez doucement la peau de votre animal, en privilégiant la zone d’infection.

Vigilance tout de même ! Avant de traiter vous-même les tiques sur votre animal, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire pour assurer éviter les risques d’allergie.

Si votre animal est déjà infesté par des tiques, il faut agir rapidement. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Les antiparasitaires topiques : comme les pipettes ou les sprays, sont des solutions efficaces pour tuer les tiques. Choisissez un produit adapté à l’âge, au poids et à l’espèce de votre animal.
  • Les comprimés antiparasitaires : Il existe également des comprimés à croquer contre les tiques, destinés aux chiens et aux chats.
  • Les shampoings antiparasitaires : ces produits permettent de se débarrasser des parasites présents sur l’animal au moment du traitement. En revanche, il s’agit d’un complément de traitement antiparasitaire régulier.

Pour choisir le traitement antiparasitaire le plus adapté à votre animal, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire. Avant d’utiliser tout produit, il est important de lire attentivement la notice et de respecter les consignes de sécurité indiquées. À noter également, dans le cas où vous auriez plusieurs animaux dans la même maison, qu’il faut les traiter en même temps pour éviter une réinfestation.

À SAVOIR

Autrefois, les tiques étaient principalement actives au printemps et à l’automne. Depuis une quinzaine d’années, elles sont présentes toute l’année. Il est donc important de protéger vos animaux contre ces parasites toutes les saisons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici