Une femme met ses deux mains pour cacher ses parties intimes
Après un traitement contre la chlamydia, il est possible d'être infecté à nouveau. @ Freepik

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible courante chez les jeunes adultes âgés de 15 à 25 ans. Touchant principalement les femmes, cette maladie est souvent asymptomatique. Quels sont les risques ? Comment traiter cette infection ? Le point avec Christine Dubost Alvarado, gynécologue à Villeurbanne (Rhône).

Considérée comme l’une des MST (Maladie Sexuellement Transmissible) les plus fréquentes en France, la Chlamydia est de plus en plus diagnostiquée. Avec une augmentation de 191 000 personnes touchées en quatre ans, les cas ont plus que triplé. On estime qu’environ 4% des femmes de moins de 25 ans sont infectées par la Chlamydia. Sensible aux antibiotiques, cette maladie bactérienne prolifère au niveau des organes génitaux masculins et féminins. Éléments de réponse, avec le concours du Dr Christine Dubost Alvarado, gynécologue à Villeurbanne (Rhône). 

En présence de symptômes, les premiers signes du Chalamydia peuvent apparaître deux semaines après la contamination

Quels sont les modes de transmission ?

La Chlamydia se transmet uniquement par voie sexuelle. Elle peut contaminer une personne lors de rapports sexuels non protégés, et plus rarement, lors de rapports sexuels oraux.

Les jeunes femmes âgées de 15 à 25 ans sont les plus touchées par cette maladie bactérienne. Il est généralement recommandé aux jeunes femmes de se faire tester, surtout après avoir eu des relations sexuelles avec de nombreux partenaires différents.

Quels sont les symptômes ?

Dans 70% des cas chez les femmes et 50% des cas chez les hommes, l’infection est asymptomatique. Souvent sans signes apparents, elle est surnommée la « maladie silencieuse ». Mais en présence de symptômes, les premiers signes peuvent apparaître deux semaines après la contamination. 

Chez la femme, les symptômes se manifestent par des pertes vaginales, des brûlures au moment d’uriner ainsi que des douleurs et des saignements pendant les rapports sexuels. Chez l’homme, l’infection peut causer des douleurs rectales ou testiculaires. Il peut également ressentir une sensation de brûlure au moment d’uriner. 

Plus rarement, la maladie peut déclencher des infections hautes (fièvre, abcès, douleurs en bas du ventre…), nécessitant une hospitalisation.

Chlamydia : un risque élevé d’infertilité

Quels sont les risques de complications ?

Chez la femme, le risque de complications survient souvent en raison de l’absence de symptômes. Avec le temps, l’infection peut obstruer les trompes et provoquer l’infertilité. Le risque de grossesse extra-utérine est également plus élevé (hors de l’utérus et en dehors du milieu normal de nidation).

Pendant la grossesse, la Chlamydia peut entraîner une naissance prématurée ainsi qu’un faible poids du bébé à la naissance. De plus, l’infection peut se transmettre de la mère au bébé lors de l’accouchement et causer des problèmes oculaires (conjonctivites) et pulmonaires chez le nouveau-né.

Chez l’homme, une infection non traitée peut provoquer une inflammation de la prostate ou une épididymite (inflammation du conduit qui relie la prostate aux testicules). 

Un traitement simple et efficace

Le diagnostic est vraiment très simple. Un gynécologue, un médecin généraliste ou un laboratoire peut effectuer le test de dépistage.

Pour les femmes, cela peut se faire par un prélèvement ou un auto-prélèvement au niveau vaginal. Chez l’homme, un échantillon d’urine est nécessaire.

En cas de réaction positive, un traitement antibiotique est nécessaire pour traiter la maladie. Il est possible de prendre un médicament en dose unique ou sous une forme de deux comprimés à prendre par jour pendant une semaine. À la fin du traitement, la contagiosité demeure pendant une période de sept jours.

À SAVOIR

Pour éviter cette maladie bactérienne, il est important d’utiliser un préservatif. De plus, les hommes et les femmes sexuellement actifs et âgés de 15 à 25 ans devraient subir un test de dépistage de la Chlamydia. Un renouvellement annuel peut être nécessaire en cas de changement de partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici