Les bienfaits de la marche nordique.
Au-delà d'être un sport complet, la marche nordique se pratique partout, y compris au coeur du patrimoine lyonnais ! ©Francisco Pinto

Tonique et plus douce que le running, la marche nordique fait de plus en plus d’adeptes en France. Cette technique basée sur la propulsion du corps à l’aide de bâtons multiplie les bienfaits pour la santé. Le point pour bien débuter avec Bruno Laurent, accompagnateur en moyenne montagne, membre du Bureau Montagne de Lyon et coach en marche nordique, à l’aube de la sixième édition de la NordicWalkin’Lyon by Alptis, qui aura lieu les 16 et 17 octobre 2021 au Parc de Gerland, à Lyon.

Marche nordique en milieu urbain, la NordicWalkin’Lyon by Alptis a lieu ce week-end, les 16 et 17 octobre 2021. L’épreuve, ouverte à tous, débutants comme marcheurs confirmés, est une magnifique opportunité de conjuguer la pratique d’une discipline complète à la découverte de la ville sous un jour totalement inédit.

Les bienfaits de la marche nordique.
La NordicWalkin’Lyon, une belle occasion de découvrir la ville de manière sportive. ©Francisco Pinto

Ouvertes aussi à la randonnée pédestre, les quatre marches (8, 13, 16 et 20km) sillonnent les lieux les plus emblématiques de Lyon, du parc de Gerland à la Croix-Rousse en passant par les berges du Rhône, l’Hôtel-de-Ville, la colline de Fourvière, le Vieux-Lyon ou encore Confluence. Berceau de l’événement, le site de la Grande Prairie, dans le parc de Gerland, accueille le Salon de la Marche Nordique® & du Bien-être, avec exposants, ateliers et animations. Pour la course, les inscriptions sont possibles jusqu’au 14 octobre. Le retrait des dossards se fera le samedi entre 10h et 18h. Les courses, elles, ont lieu le dimanche à partir de 7h.

Pas encore convaincu ? Bruno Laurent, accompagnateur en moyenne montagne et instructeur en marche nordique, détaille tous les bienfaits de la discipline.

Pourquoi parle-t-on de marche nordique ?

Bruno Laurent est coach en marche nordique à Lyon.
Bruno Laurent, coach en marche nordique. ©DR

La marche nordique vient des pays du Nord. Cette technique de marche basée sur la propulsion des bâtons était initialement utilisée à l’entraînement, l’été, par les skieurs de fond scandinaves avant l’invention des skis à roulette.

Quel est le principe ?

Comme pour le ski de fond, tout repose sur l’usage de bâtons, qui sont le prolongement des bras. En accentuant ce mouvement naturel, ils permettent de propulser le corps en avant. C’est un peu comme si l’on marchait à quatre pattes : on va plus vite et plus longtemps. C’est la grande différence avec la randonnée, où les bâtons servent à garder l’équilibre ou à soulager les articulations dans les descentes.

Il n’y a pas d’âge pour la marche nordique !

Quels sont les bienfaits de la marche nordique ?

En plus d’être en plein air, dans la nature, ce sport est l’un des plus complets, presqu’autant que la natation. Il fait travailler 80% des muscles, et notamment ceux du dos. Il faut savoir que les lombaires sont les muscles les plus puissants du corps après les quadriceps. La dépense énergétique est supérieure à celle de la marche classique. Autre avantage, elle offre une véritable alternative à ceux qui, pour raisons médicales, ne peuvent plus courir. Ils retrouvent des sensations similaires, tout en soulageant articulations et colonne vertébrale.

Peut-on la pratiquer à tout âge ?

Il n’y a aucun critère particulier ou de limite d’âge. C’est un excellent tremplin pour se mettre au sport : on marche à son rythme, avec toujours trois appuis au sol, un pied et les deux bâtons, ce qui permet d’être équilibré en permanence. Et on monte progressivement en niveau et en compétence.

Y a-t-il des terrains de prédilection ?

Les bienfaits de la marche nordique.
Le terrain préféré des marcheurs nordiques reste le sol meuble. ©KCIOP2021

Planter le bâton dans le sol pour y prendre appui est plus aisé sur des terrains souples. Les itinéraires les plus propices, selon moi, se trouvent donc dans la nature. Les vibrations causées par les bâtons y sont amorties. Autant de raisons d’éviter le goudron et le béton ! Personnellement, quand je dois traverser une route lors d’une sortie, je lève les bâtons et je ne les réutilise qu’une fois de l’autre côté.

Marche nordique : attention au choix des bâtons

Comment choisir de bons bâtons ?

Les moins chers _et les plus solides_ sont 100% alu, les plus chers _moins lourds et plus souples_ sont 100% carbone. L’idéal, pour débuter, est d’opter pour un compromis. Comptez entre 50 et 100€ pour une paire de bâtons corrects. Il faut aussi choisir soigneusement la poignée et, surtout, le gantelet qui se clipse sur le bâton. Il ne doit pas être  trop serré, ni trop lâche. L’important, bien sûr, est d’être à l’aise.

Quels conseils pour les débutants ?

La technique est simple, mais il est essentiel d’adopter dès le départ la bonne posture pour ne pas prendre de mauvais défauts que l’on ne pourra ensuite plus corriger. On a beau s’être documenté et avoir regardé des tutos, je recommande vivement de démarrer avec un instructeur, pour partir sur les meilleures bases possibles.

À SAVOIR

Le groupe Alptis (expert en assurances) est le partenaire principal de cette sixième édition de la NordicWalkin’Lyon. “Aujourd’hui, on sait que notre santé dépend de nous, mais aussi des relations avec notre entourage, de notre intégration sociale et de l’environnement dans lequel on vit. Cette approche globale, c’est la santé durable et, pour Alptis, c’est une façon de permettre à chacun d’être pleinement acteur de sa santé”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici