Une femme assise sur un canapé car elle ne se sent pas bien à cause des vertiges qui lui font tourner la tête.
Les vertiges sont le troisième motif de consultation médicale. © Adobe Stock

Tourner dans le vide, tourner dans le vide… Le vertige donne l’impression que vous ou votre environnement est en train de tourner ou bouger. Cette sensation peut être légère et de courte durée, ou elle peut être intense et prolongée, rendant difficile de se tenir debout ou de marcher. Résultant principalement d’un dérèglement au niveau de l’oreille interne, les vertiges peuvent également être des symptômes associés à diverses pathologies. Des remèdes miracles existent-ils pour contrer ces vertiges ? Ma santé vous dit tout pour garder le cap !

Environ 30% d’entre-nous ont été ou seront victimes de vertiges à un moment donné de leur vie. Ces vertiges se manifestent par une sensation de déséquilibre ou une perception d’un environnement en mouvement.

Bien que ces symptômes puissent être très perturbants dans la vie quotidienne, il existe quelques remèdes miracles contre les vertiges. Avec au choix, selon la récurrence et l’importance des symptômes, des traitements naturels, médicamenteux ou thérapeutiques.

Pourquoi a-t-on des vertiges ? 

Les vertiges sont une expérience sensorielle trompeuse, donnant l’impression que le monde autour de nous tourne ou que nous-mêmes sommes en mouvement, alors que ce n’est pas le cas.

Cette sensation peut être accompagnée de nausées, de sueurs froides, et d’un manque d’équilibre, rendant chaque épisode particulièrement éprouvant. Ils surviennent généralement lorsque le système de perception de l’équilibre, situé dans l’oreille interne, envoie des signaux contradictoires au cerveau. 

Quels sont les facteurs aggravants ? 

Les vertiges peuvent être des symptômes associés à diverses pathologies et/ou traitements médicaux. 

  • Névrite vestibulaire : cette inflammation du nerf vestibulaire, qui envoie des signaux de l’oreille interne au cerveau, peut provoquer des vertiges soudains et sévères.
  • Maladie de Ménière : un trouble dont les symptômes sont majoritairement constitués de vertige. Elle résulte d’une accumulation de liquide dans l’oreille interne susceptible d’entraîner des épisodes de vertiges, souvent accompagnés de bourdonnements d’oreilles et de perte auditive.
  • VPPB (Vertige Positionnel Paroxystique Bénin) : cette condition est causée par le déplacement de petits cristaux de carbonate de calcium dans les canaux semi-circulaires de l’oreille interne, ce qui perturbe la perception du mouvement.
  • Problèmes de circulation sanguine : une réduction du flux sanguin vers l’oreille interne ou le cerveau peut provoquer des vertiges. Cela peut être dû à une pression artérielle basse, des problèmes cardiaques ou des troubles circulatoires.
  • Médicaments et substances : certains médicaments, comme les antibiotiques aminoglycosides ou les diurétiques, peuvent affecter l’oreille interne et provoquer des vertiges. L’alcool et certaines drogues peuvent également avoir cet effet.
  • Troubles neurologiques : des conditions telles que la migraine vestibulaire, les traumatismes crâniens ou les tumeurs peuvent également entraîner des vertiges en affectant le système nerveux central.
  • Anxiété et stress : le stress et l’anxiété peuvent augmenter les symptômes de vertige, en particulier chez les personnes souffrant de troubles de l’équilibre.

Les remèdes naturels contre les vertiges 

  • Consommer du Gingko Biloba : cette plante est réputée pour améliorer la circulation sanguine, y compris dans l’oreille interne, ce qui peut aider à réduire le vertige.
  • Une cure de gingembre : connu pour ses propriétés anti-nausées, le gingembre peut également aider à atténuer le vertige. Il peut être consommé sous forme de thé ou de supplément.
  • Une bonne hydratation : la déshydratation peut exacerber le vertige. Boire suffisamment d’eau chaque jour peut prévenir les épisodes de vertige.
  • Un régime pauvre en sodium : un régime faible en sel peut aider à réduire la rétention d’eau, en particulier pour ceux qui souffrent de la maladie de Ménière.
  • La manœuvre d’Epley : cette technique est particulièrement efficace pour le VPPB. Elle consiste en une série de mouvements de la tête pour repositionner les cristaux dans l’oreille interne. Il est conseillé de la pratiquer sous la supervision d’un professionnel de santé.

Les traitements médicamenteux

  • La meclizine : ce médicament est un antihistaminique souvent utilisé pour traiter les symptômes de vertige et de nausée.
  • La betahistine : souvent prescrit pour la maladie de Ménière, ce médicament aide à réduire la fréquence et la gravité des vertiges.

Les approches thérapeutiques 

  • La rééducation vestibulaire : une forme de physiothérapie qui vise à renforcer le système vestibulaire par des exercices spécifiques. Elle est souvent recommandée pour les personnes souffrant de vertige chronique.
  • Yoga : certaines postures de yoga peuvent aider à améliorer l’équilibre et la circulation sanguine, réduisant ainsi les symptômes de vertige.
  • Méditation : la méditation et les techniques de respiration profonde peuvent aider à gérer le stress et l’anxiété, qui peuvent exacerber le vertige.

Le vertige, bien que débilitant, peut souvent être géré avec succès grâce à une combinaison de remèdes naturels, de médicaments et de thérapies. Chaque personne réagit différemment aux traitements, il est donc essentiel de consulter un professionnel de santé pour déterminer le plan de traitement le plus adapté. 

À SAVOIR 

Incroyable mais vrai, il existe plus de 300 typologies de vertiges de toutes sortes. Ce symptôme, très handicapant au quotidien, concerne près de 30% de la population et entraîne environ 300 000 consultations par semaine en France.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici