Un homme qui se tient la cuisse à cause de la douleur liée à une cruralgie.
La cruralgie provoque une douleur intense sur le devant de la cuisse, susceptible d'être très handicapante pour marcher. © Adobe Stock

Une douleur intense au niveau du bas du dos jusqu’à la face antérieure de la cuisse ? Il s’agit du symptôme majeur de la cruralgie. Cette douleur, due à une compression des nerfs, peut s’avérer très handicapante pour le quotidien. Mais d’où provient cette douleur ? Quels sont les autres symptômes d’une cruralgie ? Existe-t-il des solutions pour en venir à bout ? Ma santé fait le point sur les meilleurs remèdes de grand-mère pour soulager la douleur.

La cruralgie, également connue sous le nom de névralgie crurale, est une douleur intense qui suit le trajet du nerf crural (ou fémoral) à la suite d’une compression d’une des branches nerveuses de ce dernier.

Cette affection peut grandement affecter la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Elle limite considérablement  la mobilité et provoque une douleur significative qui peut être soulager par certains remèdes naturels, voire… de grand-mères !

Les symptômes de la cruralgie varient selon la gravité et la cause. Les signes les plus courants incluent une douleur intense, souvent décrite comme une brûlure ou un déchirement. Elle part du bas du dos et irradie jusqu’à la face antérieure de la cuisse, parfois jusqu’au genou, suivant ainsi le trajet des nerfs.

Il est possible de ressentir des engourdissements et des fourmillements dans la cuisse ou la jambe complète. La compression prolongée du nerf peut entraîner une faiblesse musculaire dans la cuisse. En raison de la douleur et de la faiblesse, les mouvements sont donc souvent restreints susceptible de rendre la marche difficile.

Souvent confondue avec une sciatique à cause de la similarité des symptômes, la cruralgie est généralement causée par la compression ou l’irritation du nerf crural. Parmi les causes les plus courantes, on trouve la hernie discale lombaire, où un disque endommagé entre les vertèbres L2 et L4 exerce une pression sur le nerf. L’arthrose, qui entraîne des excroissances osseuses comprimant le nerf, peut aussi être la source d’une cruralgie. 

Les traumatismes, comme un accident ou une chute, peuvent également provoquer des lésions vertébrales responsables de la cruralgie. Rarement, des tumeurs vertébrales ou pelviennes peuvent comprimer le nerf, tout comme une inflammation des muscles ou des ligaments environnants. 

  • Alternance de chaud et froid : appliquer des compresses chaudes sur la zone douloureuse peut aider à détendre les muscles et à améliorer la circulation sanguine. Alternativement, les compresses froides peuvent réduire l’inflammation et engourdir la douleur. Alternez entre chaud et froid pour des résultats optimaux.
  • Bains chauds avec du sel d’Epsom : prenez des bains chauds en y ajoutant du sel d’Epsom. Le magnésium présent dans le sel d’Epsom peut aider à détendre les muscles et à réduire la douleur.
  • Massages aux huiles essentielles : utilisez des huiles essentielles comme l’huile de lavande, de menthe poivrée ou d’eucalyptus. Mélangez quelques gouttes avec une huile de support (comme l’huile d’olive ou de coco) et massez doucement la zone affectée.
  • Infusion de curcuma : le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires. Préparez une infusion de curcuma en ajoutant une cuillère à café de curcuma en poudre dans une tasse d’eau chaude, et buvez cette préparation deux fois par jour.
  • User des bienfaits du gingembre : le gingembre est un anti-inflammatoire naturel. Vous pouvez boire du thé au gingembre ou appliquer une pâte de gingembre directement sur la zone douloureuse.
  • Des infusions de camomille : la camomille est connue pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Buvez des infusions de camomille pour aider à détendre les muscles et à réduire l’inflammation.
  • Étirements légers de la zone douloureuse : faites des exercices d’étirement doux pour aider à soulager la pression sur le nerf crural. Les étirements des ischio-jambiers, des quadriceps et des hanches peuvent être particulièrement bénéfiques.
  • Intégrer de l’ail dans votre alimentation : l’ail a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Consommez quelques gousses d’ail cru chaque jour ou utilisez de l’huile d’ail pour masser la zone douloureuse.
  • Cataplasme de feuilles de chou : les feuilles de chou peuvent aider à réduire l’inflammation. Faites chauffer légèrement les feuilles de chou, puis appliquez-les comme un cataplasme sur la zone affectée et laissez agir pendant environ 30 minutes.

Si la douleur est trop intense et devient handicapante, il est indispensable de consulter un professionnel de santé pour écarter des causes graves et obtenir un traitement approprié. Les remèdes naturels peuvent soulager les douleurs légères et compléter les traitements médicaux mais ne doivent pas les remplacer sans avis médical. Il ne faut  pas négliger une cruralgie persistante.

À SAVOIR

Les douleurs du membre inférieur, telles que la sciatique et la cruralgie, résultent de la compression des branches nerveuses. La compression du nerf sciatique engendre une douleur à l’arrière de la jambe, tandis que celle du nerf crural provoque une douleur à l’avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici