La documentation de PSSM sur la gestion des personnes souffrant de troubles de la santé mentale.
Les troubles de la santé mentale se développent majoritairement entre 12 ans et 25 ans. © Audelemaitrephotographe

La santé mentale est un pilier fondamental de notre bien-être général, souvent négligé par rapport à la santé physique. Pourtant, elle influence profondément notre qualité de vie. 64% des Français ont déjà ressenti un trouble ou une souffrance psychique. Un mal qui peut donc être rencontré, de près ou de loin, par nombre d’entre nous. Comment réagir face à ces troubles ? Quels sont les signaux d’alertes ? Des interrogations auxquelles l’association PSSM France (Premiers Secours en Santé Mentale) a répondu à travers des formations de secourisme en santé mentale ouvertes à toutes et tous. Exemple à Lyon (Rhône).

En France, 1 français sur 5 est touché chaque année par un trouble psychique, soit 13 millions de personnes. Des troubles qui restent encore aujourd’hui tabous et mal compris par la majorité de la population. Depuis 2018, l’association Premiers Secours en Santé Mentale France, basée sur Lyon, œuvre pour “déstigmatiser” les troubles de santé mentale et favoriser un accès aux soins. Leur démarche est simple : offrir, à qui le souhaite, les clés pour repérer les signaux précoces d’un trouble de la santé mentale et agir en conséquence. 

Avec 20 135 secouristes formés en Auvergne Rhône Alpes – et 120 028 secouristes sur le territoire national – PSSM France entend bien combattre les tabous et permettre aux citoyens de se former et d’apprendre comment réagir face aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Se former aux premiers gestes de secours… mentaux

“On peut prendre soin de sa santé mentale comme on peut prendre soin de sa santé physique”. C’est sur ce principe que le programme australien Mental Health First Aid a été conçu en 2000. L’association PSSM France, fondée par l’INFIP, Santé Mentale France et l’UNAFAM en 2018, a importé ce concept en France et entend le déployer massivement sur tout le territoire national et ultra-marins.

Aujourd’hui, 1 Français sur 4 est touché par un trouble de la santé mentale au cours de sa vie. Dans ce contexte, PSSM France propose aux citoyens un moyen de se former à ces troubles et de reconnaitre leurs symptômes. Attention “le but n’est pas d’être soignant mais de repérer les signaux précoce d’un trouble de la santé mentale !” clarifie Muriel Vidalenc, présidente de l’association PSSM France.

“Le secouriste est un passeur”

Tout comme la formation aux premiers secours physiques, le programme de formation PSSM France prépare des citoyens de plus de 18 ans à devenir secouristes en santé mentale. Toute personne majeure peut donc suivre l’une des formations proposées par l’association pour s’informer sur le sujet et lever les tabous entourant ces troubles.

Un secouriste en santé mentale intervient à plusieurs reprises pour écouter, rassurer et accompagner la personne concernée vers les soins appropriés. En effet, “le secouriste est un passeur” qui doit alerter les professionnels de santé lorsqu’il détecte et confirme qu’un individu présente un trouble de la santé mentale. Le secouriste est donc à la fois une oreille attentive et active, mais aussi une épaule sur laquelle se reposer.

À SAVOIR

À l’heure actuelle, l’association PSSM France propose deux programmes de formation : PSSM Standard, qui s’adresse à tous, et PSSM Jeunes, destiné aux adultes qui vivent ou travaillent avec des jeunes de 11 à 25 ans. En 2025, l’association offrira un programme appelé PSSM Ados, qui formera les adolescents pour intervenir auprès de leur entourage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici